L’Histoire

La ferme Ramello est un domaine agricole situé au cœur du parc de la plaine de Magadino, dans le sud de la Suisse (canton du Tessin) à seulement une centaine de kilomètres de l’aéroport de Milan Malpensa.

L’histoire de la plaine de Magadino et celle de cette ferme sont étroitement liées.

La maison coloniale a été construite à la fin du 18ème siècle et représente l’un des bâtiments les plus anciens de la plaine de Magadino.

Au XIXe siècle, le domaine appartenait à une famille aisée qui construisit les deux ailes latérales pour former la cour lombarde. Jusqu’au début du XXe siècle, une grande partie de la plaine de Magadino était régulièrement inondée par le fleuve Tessin et les cas de paludisme étaient fréquents parmi la population résidente.

En 1918, COOP (aujourd’hui, l’un des leaders suisses de la grande distribution) rachète la ferme dans le but de produire, transformer et distribuer des produits agricoles, principalement parce que pendant la Première Guerre mondiale, la Suisse a connu une grande famine.

Dans la zone de réhabilitation de la plaine de Magadino, d’importants travaux d’investissements publics ont été réalisés avec la construction d’imposantes digues autour du fleuve Tessin et avec la construction de canaux d’irrigation et de drainage. Avec le fameux Plan Wahlen, COOP a également contribué à la réforme foncière avec un investissement important dans les bâtiments et les systèmes d’irrigation.

En 1951, Albert Feitknecht senior a commencé sa carrière de 36 ans en tant que directeur Ramello employé par COOP, appartenant au petit groupe de producteurs de semences de maïs hybrides pionniers en Suisse. Sous sa direction, Ramello est devenu une ferme efficace et rentable, basée sur la production de semences (maïs et blé), sur la production de lait avec 50 vaches et sur l’élevage de porcelets avec 60 à 70 truies.

Les grands changements de la politique agricole suisse ont conduit COOP en 1987 à louer Ramello à Ulrico et Rosa, fils et belle-fille d’Albert Feitknecht, revenu d’une expérience internationale de 8 ans (Amérique latine, États-Unis, Zimbabwe et Espagne) pour gérer la ferme.

Dix ans plus tard, COOP a décidé de vendre la ferme, afin qu’Ulrico et Rosa puissent réaliser le rêve de 4 générations de posséder la terre sur laquelle ils travaillaient.

Au cours du dernier quart de siècle, de nombreux changements se sont produits à Ramello. En 1991, une nouvelle ferme porcine est construite, permettant à la famille Feitknecht de commercialiser des porcelets dans le segment «Premium» (un système particulièrement respectueux des besoins de l’animal et de la nature). La production laitière a plus que doublé au cours des 25 dernières années et de nouvelles cultures (comme le riz, les pommes de terre, le malt, l’orge, le soja et les lupins) ont été introduites dans la production. Depuis 1990, nous travaillons avec le système de travail minimum du sol (conservation des sols) sur différentes cultures.

En 2006 et 2007, Ramello a traite avec le système de traite volontaire (robot), mais pour différentes raisons, le système n’a pas répondu aux attentes.  

En 2010, avec deux autres partenaires, Ulrico et Rosa ont construit la première usine de biogaz agricole dans le canton du Tessin, optimisant la gestion des engrais agricoles et réduisant les coûts et les quantités d’engrais minéraux.

En 2015, Adrian, dernier fils d’Ulrico et Rosa, a repris la ferme et en 2017 a transformé la ferme en une ferme biologique, BIO-SUISSE.

 

Adrian a 2 frères et une sœur, tous actifs dans le secteur agricole. Né au Zimbabwe en 1982, Thomas travaille pour Swissgenetics et s’occupe de l’exportation de la génétique bovine suisse. Michael, également né au Zimbabwe en 1983 et titulaire d’une maîtrise en agronomie de l’ETH Zurich, est chef du département de production végétale de Fenaco et membre du conseil d’administration. Ana Cristina, née en 1985 en Espagne et également MSc en agronomie de l’ETH Zurich, gère avec sa famille une ferme biologique spécialisée dans la production laitière dans le canton d’Argovie.

Depuis janvier 2019, Adrian dirige la ferme avec Olaya et en 2020, ils se sont mariés. Adrian et Olaya attendent actuellement un bébé au début de 2021. Pour plus d’informations, visitez À propos de nous

Begin typing your search term above and press enter to search. Press ESC to cancel.

Back To Top